Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et de vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.   En savoir plus    FERMER

Le match immobilier Nantes vs Rennes !


Publié le 09 Mai 2019 par Ouest Immobilier Neuf


Ouest immobilier neuf
Qui remporte le derby RENNES-NANTES ? un article très instructif de ©Selogerneuf :
 
En termes d’immobilier, qui l’emporte de Rennes ou de Nantes ? Prix de l’immobilier, délais de vente, rentabilité locative...  SeLoger a cherché à savoir laquelle de ces deux villes prend l’ascendant sur l’autre.
 

Prix immobilier : à Rennes, le m² coûte un peu plus cher qu’à Nantes.

Comme en attestent les données récoltées par le baromètre LPI-SeLoger, le prix au m² à Rennes atteint les 3 491 €. « Dans l’hyper-centre, on peut même dépasser les 4 000 € » précise Bénédicte Hecker, Directrice de PG&A Immobilier et sur les douze derniers mois, le prix de l'immobilier y progresse de 11,3 %. Devenir propriétaire coûte donc plus cher à Rennes que dans la Capitale des Ducs de Bretagne car dans l'ancien, le prix immobilier à Nantes se limite à 3 427 € du m² pour une hausse annuelle qui se cantonne à 4 %. « Mais de moins en moins de Nantais disposent des moyens financiers pour acheter un logement dans leur ville » déplore Mélanie Ansquer, mandataire immobilier indépendant IAD à Nantes. En effet, la clientèle locale qui n'a pas eu le temps de s’adapter à l’inflation du prix des logements doit également subir la concurrence de nombreux arrivants en provenance d'autres régions et qui disposent bien souvent d'un pouvoir d'achat immobilier supérieur au sien...
 

Les appartements sont plus fortement négociés à Rennes : 6 %

Entre le prix de vente qu'un propriétaire demande pour son bien et le prix de d'achat final, l'écart est plus important à Rennes qu'à Nantes. En effet, le baromètre LPI-SeLoger nous apprend que c’est dans la capitale bretonne que la marge de négociation est la plus élevée. Dans la préfecture d'Ille-et-Vilaine, les appartements peuvent ainsi voir leur prix de vente - tel qu'indiqué dans l’annonce - subir une cure d'amaigrissement de 6 %. « Mais globalement, dans l’hyper-centre de Rennes, jusqu’à 600 000 €, un bien part au prix » précise Bénédicte Hecker. À Nantes, en revanche, force est de constater que les rabais concédés par les vendeurs sont moindres, avec une marge de négociation immobilière qui tend à se limiter à 5,1 % du prix de vente pour les appartements. À Rennes comme à Nantes, il est toutefois intéressant de rappeler que plus le prix de vente d'un logement sera déconnecté de la réalité du marché immobilier local, plus il sera susceptible d'être négocié.


C’est à Nantes que le prix moyen d'un bien est le plus élevé : 404 000 €

Selon les informations de SeLoger, à Rennes, dans l’ancien, un bien coûte, en moyenne, 337 000 €. « Mais une maison classique de trois ou quatre chambres ne partira pas à moins de 550 000 € » fait remarquer Bénédicte Hecker. En terre nantaise, par contre, le prix moyen d’un logement avoisine les 404 000 €. Dans certains quartiers de Nantes, il n’est toutefois pas rare que les maisons, qui sont désormais désormais une espèce en voie de raréfaction, partent à 500 000 €. « À Nantes, il y a une pénurie de biens et c’est encore plus vrai en ce qui concerne les maisons » précise Mélanie Ansquer. Rien d'étonnant, donc, à ce qu'au vu du prix des logements intra-muros, de plus en plus de Rennais et de Nantais étendent leur recherche immobilière au marché périphérique. Dans les communes avoisinantes, les prix sont, en effet, moins élevés, la concurrence moins rude et les chances d'avoir un jardin, plus grandes.


C’est à Nantes que les logements se vendent le plus rapidement : 48 jours

Entre le moment où l'on met son appartement ou sa maison en vente et celui où l'achat se réalise, il peut s'écouler plusieurs jours, plusieurs semaines, voire plusieurs mois. En effet, l'immobilier n'est pas une science exacte et plusieurs facteurs doivent être pris en compte : l'état du bien, sa localisation, la cohérence du prix de vente avec le marché local, la concurrence avec d'autres produits, le pouvoir d'achat immobilier de la clientèle ciblée... Les chiffres compilés par SeLoger sont formels : les délais de vente d’un logement sont plus longs à Rennes que dans la Cité Ligérienne. S’il est situé à Nantes, un bien trouvera généralement preneur eu 48 jours, alors qu’un propriétaire rennais devra, quant à lui, patienter, en moyenne, deux (petits !) jours de plus avant de réussir à vendre son logement. Mais à Rennes comme à Nantes, le marché étant tendu et les stocks de biens s'épuisant, les candidats-acquéreurs n’ont désormais pas d’autre choix que de se montrer réactifs.


La rentabilité locative est meilleure à Rennes : 5,6 % de rendement

Avant d'acheter un logement pour le louer, il est important de se pencher sur la rentabilité locative son investissement. Celle-ci sera fonction, notamment, du prix du bien ainsi que du montant des loyers. En termes de rentabilité locative, Rennes et Nantes se tiennent dans un mouchoir de poche. Jugez plutôt : à Rennes, investir dans la pierre locative permet d’espérer un rendement de 5,6 %. Il peut être utile de rappeler qu'à Rennes, le marché de l'investissement locatif puise sa grande vitalité dans une large population étudiante : plus de 70 000 étudiants-locataires potentiels !. « Dans une optique de rendement, le parc immobilier du centre de Rennes des années 50-70 offre de belles opportunités » précise Bénédicte Hecker. Selon les informations qu’a recueillies SeLoger, s'il est réalisé à Nantes, un investissement immobilier locatif dégagera un rendement moyen de 5,3 %. Mais si la hausse des prix dans l'hyper-centre tend à brider la rentabilité locative des biens de faible superficie, la pénurie de maisons qui frappe actuellement la Capitale des Ducs de Bretagne fait qu'en optant pour un bien familial, un investisseur pourra espérer non seulement limiter le risque de vacance locative mais aussi améliorer la rentabilité de son opération.

 



Vous aimerez aussi :

Ouest Immobilier Neuf a sélectionné pour vous :



Appartement
Tours (37)


Parc ronsard



à partir de
125 000 €

Appartement
Tours (37)


Les jardins de musset



à partir de
119 000 €

Appartement
La ville aux dames (37)


Le domaine des caillons



à partir de
115 000 €

Appartement
St cyr sur loire (37)


L'orangerie



Prix
NOUS CONSULTER






Archipel, nouvelle résidence à Theix-NoyaloLe 84, l'élégance urbaine au cœur d'un quartier privilégié à NantesDécouvrez le Domaine Sainte Marguerite à Pornichet par Vinci Immobilier
JE RECHERCHE :

  Appartement

  Maison


OÙ ?


Le 84, l'élégance urbaine au cœur d'un quartier privilégié à NantesDécouvrez le Domaine Sainte Marguerite à Pornichet par Vinci ImmobilierArchipel, nouvelle résidence à Theix-Noyalo



Aubervilliers (93)
Rue nicolas rayer

Bordeaux (33)
Home

St ouen (93)
Saint ouen blanqui

Audenge (33)
Bassin v-o

Trappes (78)
Coeur jaurès
> Voir + de nouveaux programmes
Dernières vidéosTV Ouest Immobilier