Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et de vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.   En savoir plus    FERMER

Prélèvement à la source : Des emprunts moins élevés ?


Publié le 17 Janvier 2019 par Ouest Immobilier Neuf


Ouest immobilier neuf
Vous souhaitez acheter un logement et vous craignez que l'impôt à la source rende vos rentrées d’argent  insuffisantes pour obtenir un bon prêt. Ne vous inquiétez pas, pour les banques, le prélèvement à la source sera marginal dans le calcul de ce qu’elles vous accorderont...


Les impôts ne définissent pas vos mensualités


Face à ces craintes, courtiers et banquiers vont vous rassurer ! Les banques se basent sur vos revenus nets avant imposition. Les prélèvements fiscaux, qu'ils soient retenus à la source ou non, ne rentreront pas donc pas plus en considération que les années précédentes. Sur votre bulletin de paye, ce sera toujours la ligne du revenu net avant prélèvement qui sera lue par votre banquier. Les banques ont pris pour habitude de plafonner à 33% du revenu net hors impôt le montant maximal de vos remboursements. Au-dessus de ce montant, elles estiment que leurs clients pourraient se mettre en difficulté financière.
 

Un rôle malgré tout sur la trésorerie ?

Le seuil peut être dépassé en fonction du "reste à vivre" du client. C'est à dire, la somme dont dispose un emprunteur pour ses dépenses du quotidien (habillement, loisir, nourriture) une fois toutes ses charges acquittées. Plus ce reste à vivre est élevé, plus une banque est susceptible de vous accorder un dépassement du seuil de 33%. Pour calculer votre "reste à vivre", vous devez retrancher vos revenus vos "dépenses obligatoires" : les emprunts en cours, les transports, les charges, les éventuels prêts à la consommation, impôts...


Un impact sur le marché immobilier


Les professionnels s'accordent surtout sur le possible effet psychologique pouvant arriver auprès des ménages emprunteurs. Moins d'argent qui rentre à la banque, donc moins de capacité à rembourser ? Les craintes peuvent avoir un impact sur le marché immobilier. En conséquence, les courtiers s'attendent à une certaine frilosité des acheteurs au cours des prochains mois. Cette angoisse liée au prélévement à la source tombe mal, alors que les signes d'un prochain repli dans le marché immobilier s'accumulaient déjà.
 



Vous aimerez aussi :

Ouest Immobilier Neuf a sélectionné pour vous :



Appartement
Rennes (35)


Ilet saint cyr



à partir de
185 000 €

Appartement
Carquefou (44)


Lumea



à partir de
239 900 €

Appartement
La roche sur yon (85)


Le clos du haras



à partir de
129 900 €

Appartement
Angers (49)


Iconik



à partir de
174 900 €






Belliloises
JE RECHERCHE :

  Appartement

  Maison


OÙ ?


Manach conseilTV OUEST



Deauville (14)
Bientot a deauville

Bordeaux (33)
Noveo

Belin beliet (33)
Cimea

Ifs (14)
Les arilles

Brest (29)
Le k
> Voir + de nouveaux programmes
Dernières vidéosTV Ouest Immobilier