Nous utilisons des cookies afin de mesurer l’audience de notre site et de vous offrir le meilleur service.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.   En savoir plus    FERMER

La Bretagne : terre de résidence secondaire


Publié le 27 Juin 2017 par Ouest Immobilier Neuf


Ouest immobilier neuf
Régulièrement, les Notaires de l’Ouest publient leur analyse du marché du logement. Cette analyse est d’autant plus appréciable car les cartes comprennent les 5 départements bretons. C'est ainsi que nous pouvons vous préseter le baromètre de l'immobilier breton à ce jour.
 

Une activité immobilière dynamique


Résidence principale, primo-accession, investissement, tous les segments du marché sont concernés par la hausse de l’activité de l'immobilier. Même le marché de la résidence secondaire, paralysé par le durcissement de l’imposition des plus-values, a retrouvé des couleurs. Justement, l’été dernier, Le Peuple breton avait publié dans ses colonnes une étude assez complète sur le phénomène de résidences secondaires en Bretagne. Auparavant, les acquéreurs de résidences secondaires avaient en moyenne entre 40 et 50 ans, alors qu’aujourd’hui ils ont plutôt entre 50 et 60 ans et préparent leur préretraite. Les mobilités professionnelles, souvent subies, déracinent des habitants qui auraient préféré rester chez eux. Il est donc compréhensible que, la retraite venue, ces mêmes personnes souhaitent revenir. 
 

En avant les retraités !

Même si la tendance montre que les acquéreurs sur la région sont majoritairement des locaux et des actifs, les notaires constatent, sur le littoral, une progression sensible, au cours des dix dernières années, de la participation des retraités. Et de préciser justement que souvent, il s’agit de Bretons ayant quitté leur région pour raisons professionnelles. L'offre se concentre sur quelques stations balnéaires dans lesquelles les acquéreurs recherchent un pied-à-terre.

L'attrait des métropoles bretonnes 


La Bretagne attire également de plus en plus de personnes à la recherche de calme. D’autant que la région offre à ces jeunes retraités des services de proximité. Dans les grandes villes, Rennes, Nantes ou Brest le marché est largement animé par des "CSP+" (cadres moyens ou supérieurs). Le critère de proximité avec son lieu de travail devenant de plus en plus important, les prix augmentent dans les centres urbains. Ce phénomène tend à écarter les classes dites « moyennes » du marché. Ces dernières investissent, quant à elles, massivement dans les couronnes des agglomérations. C’est donc la double peine pour les travailleurs qui, pour disposer d’un logement agréable, doivent quitter les centres où ils travaillent et multiplier les déplacements. Le phénomène de métropolisation ne fait qu’aggraver cette exclusion progressive.



Vous aimerez aussi :

Ouest Immobilier Neuf a sélectionné pour vous :



Appartement
Villepinte (93)


Végétal



à partir de
119 000 €

Appartement
Rennes (35)


Écrin saint laurent



à partir de
275 500 €

Appartement
Brest (29)


Les jardins & terrasses du rody



à partir de
145 000 €

Appartement
Nantes (44)


CÔtÉ sud



à partir de
177 200 €






Découvrez Les Hauts de Castille à NantesDécouvrez Upside à LorientDécouvrez Le Sextant à Concarneau
JE RECHERCHE :

  Appartement

  Maison


OÙ ?


Découvrez Le Sextant à ConcarneauDécouvrez Upside à LorientDécouvrez Les Hauts de Castille à Nantes

Couëron (44)
Les cottages du lac

Chevilly-Larue (94)
La promenade

Deville les rouen (76)
Deville les rouen

Bordeaux (33)
La cour st louis

Rennes (35)
Wood park
> Voir + de nouveaux programmes
TV Ouest Immobilier